UrbanisationUrbanisation
 
Une pression croissante (2011)
Auteur : Frédérique Turbout

 

De tous temps, les sociétés ont colonisé les littoraux, espaces ouverts vers d'autres monde, favorisant les échanges à la fois économiques, sociaux et culturels. L'espace Manche, trait d'union entre les îles britanniques et le continent ne déroge pas à cette règle.

 

Agrandir

 

Proche des deux grandes métropoles internationales, Londres et Paris, l'espace Manche est un bassin de peuplement ancien et fortement occupé qui totalise aujourd'hui une population de plus de 46 millions d'habitants soit l'équivalent de la population de l'Espagne. L'occupation humaine est donc forte, avec des densités qui dépassent en moyenne les 300 habitants au km2. L'opposition entre un nord, côté français, et un sud, côté anglais se lit au travers de ces mêmes densités : 496,8 hab./km2 sur les côtes britanniques contre 226,1 hab./km2 en moyenne côté français de la Manche.

 

Une pression croissante

Agrandir

 

Sur cette bande de quelques kilomètres qui borde l'une des mers les plus fréquentées du monde, les activités se côtoient, s'entrechoquent et se concentrent. Pêcheurs professionnels, marine marchande, marine de guerre, plaisanciers, touristes en sont les principaux acteurs. Sur ce littoral se trouvent concentrées des activités industrielles (métallurgie, industrie nucléaire, raffineries...), des activités liées à la ressource marine (viviers, parcs ostréicoles, industries de transformation agro-alimentaires), des activités agricoles, des activités de construction et de réparation navales (arsenaux, chantiers navals...) et des activités touristiques et ludiques (marinas, complexes de balnéothérapie, casinos...) qui impactent plus ou moins fortement un espace déjà restreint. Cet interface est un enjeu économique fort.

 

Schématisation de l'organisation de l'espace littoral

Agrandir

Source : F. Turbout, Regards sur l'Espace Manche, CAMIS, 2013.

 

C'est aussi un enjeu environnemental. Les pressions sont importantes et impliquent des gestions rigoureuses pour préserver ces paysages et maintenir en toute cohésion des activités parfois concurrentes et dont les objectifs divergent. L'implantation de nouvelles activités impliquent une concertation entre l'ensemble des usagers pour faciliter leur intégration et leur acceptation auprès des sociétés. C'est là tout l'enjeu d'une gestion intégrée de l'espace Manche.


Haut