19901990
 
Enquête démographique des comtés et départements littoraux transmanche
(1999-2001)
Auteurs : Louis Shurmer-Smith, Frédérique Turbout
Traduction : Lydie Sauvé

Répartition de la population

Selon les derniers recensements français et anglais, la population des comtés et départements côtiers de la Manche totalise 22 773 324 habitants (hors aires métropolitaines de Paris et Londres). Au total, cette population côtière représente près de 46 % des 49 591 594 habitants de la zone Transmanche. Les comtés côtiers en question, pour un total de 7 118 867 habitants répartis en 7 comtés et 8 unitary authorities, représentent 14,5 % de la population en Angleterre et 12,1 % de celle de l’ensemble du Royaume-Uni. En France, les départements bordant la Manche avec une population de 15 654 457 habitants représentent quant à eux 26,75 % de la population totale française. En termes de répartition, le poids de la population est plus important dans la partie Est de la zone transmanche. Ceci s’explique d’une part par la proximité de Londres pour l’Angleterre et d’autre part, par la forte densité de population urbaine dans le Nord–Pas-de-Calais en France.

 

Agrandir

 

Agrandir

 

Fécondité et mortalité

Les taux de fécondité et mortalité reflètent la croissance naturelle démographique de la région. On constate, dans les comtés et départements bordiers de la Manche, deux situations contrastées : une grande zone nord-est française, correspondant au « croissant fertile » (zone traditionnellement de forts taux de natalité et fécondité, mais actuellement en déclin), opposée à un sud anglais et ouest français où les taux de natalité ne dépassent pas les 13 pour mille habitants. D’un autre côté, les taux de mortalité sont faibles dans presque tous les départements côtiers français, à l’exception du Finistère et des Côtes-d’Armor, et dans tous les comtés côtiers anglais. Assurément, ces taux ne reflètent pas des facteurs environnementaux mais simplement la présence d’une population plus âgée induisant des taux de mortalité plus élevés.

 

Agrandir

 

Agrandir

 

Structure de la population

La structure démographique générale révèle deux types de zone : un nord-est français relativement peu affecté par le vieillissement démographique (tel qu’indiqué par l’indice de vieillissement) où les moins de 20 ans représentent plus de 27,5 % de la population totale et les plus de 60 ans moins de 22 %. Par contraste le sud anglais, le Finistère et les Côtes-d’Armor montrent des signes avancés du vieillissement de leur population. L’indice de vieillissement mesure le rapport entre les jeunes et les plus âgés, lorsque le seuil de 100 est dépassé, il indique une plus forte proportion de personnes âgées que de jeunes. Seuls le Hampshire et le Kent font exception alors que les autres comtés bordiers du sud anglais, particulièrement le Dorset et l’île de Wight sont d’ores et déjà caractérisés comme vieillissants.

 

Agrandir

 

Agrandir

 

Agrandir


Haut