19901990
 
Les flux de passagers entre Paris et les aéroports britanniques en 1996
Auteur : Catherine Ploux-Le Roch

Agrandir

 

Pour avoir une bonne appréciation des flux de passagers, c'est-à-dire du volume de passagers transportés sur une ligne, on peut compléter l'information en analysant les mouvements aériens.

Les flux de passagers entre Paris et la Grande-Bretagne ont une structure quasiment similaire à celle des mouvements aériens pour les aéroports de Londres, Bristol et Southampton. On constate une large domination de la Ligne Paris-Londres (près de 3 millions de passagers en 1996), mais tout de même 50 000 passagers sur le Paris-Bristol et 30 000 sur les Paris-Southampton avec pour les deux dernières un nombre de liaisons très nettement inférieur. Bien que moins important, le flux vers Jersey avoisine les 20 000 passagers. En revanche, la ligne Paris-Bornemouth n'enregistre pas un volume suffisant pour être indiqué ici.


Haut