20002000
 
Les ports de plaisance du littoral français des mers de la Manche et du Nord en 2002
(2002)
Auteur : Christian Fleury

Les grandes lignes relevées au cours des enquêtes précédentes, concernant les années 1998 et 2000, se trouvent largement confirmées, ce qui permet d'affirmer que la filière plaisance du secteur Manche – mer du Nord s'inscrit toujours dans une trajectoire dynamique, que l'on retrouve au niveau national.

Le nombre d'anneaux disponibles a peu évolué entre 2000 et 2002. Les quelques changements constatés çà et là sont dus à des travaux mineurs d'aménagement. Pour les mêmes raisons, on peut noter quelques variations dans les taux d'occupation. Cependant les autres indicateurs expriment le dynamisme persistant de l'activité et en soulignent les lignes de force pour le secteur étudié. Ainsi le total des demandes de mouillage excède l'offre de 7176 unités en 2002 contre 5195 en 2000. Les sites de Carteret, Saint-Malo et Granville recueillent à eux trois 58 % du total dont 30 % pour le seul port de Granville, confirmant ainsi la forte attractivité du golfe normand-breton liée à des buts de croisière insulaires, archipel de Chausey et îles anglo-normandes.

Agrandir

Sources : capitaineries des ports de plaisance

Les aménagements portuaires visant à élargir l'offre de mouillages sont désormais soumis à une vigilance renforcée des différents intervenants sur les milieux portuaires et littoraux. Le temps n'est plus à la construction ex nihilo d'équipements lourds tel que l'on a pu l'observer au cours des années 70. Le seul projet d'envergure est celui de l'extension du port de Granville qui devrait permettre l'accueil de 6 à 700 bateaux supplémentaires vers 2008, ceci dans le cadre d'un aménagement global intégrant les autres activités portuaires, pêche, commerce et trafic passagers.

Le nombre des bateaux visiteurs constitue un autre indicateur significatif de l'activité. La croissance entre les deux années de référence est de 7,96 %. Deux secteurs profitent essentiellement de cette évolution favorable, le Nord jusqu'à Fécamp et le golfe normand breton.

Fig. 2 : Cartographie des visiteurs au cours de l'année 2002

Agrandir

Les visiteurs anglais

Nous avons souhaité apporter un éclairage sur les habitudes de fréquentation des plaisanciers britanniques sur le littoral français et dans les îles anglo-normandes. Cet objectif a été une fois de plus obéré par la disharmonie des modalités de réponse. Ainsi, sur 29 sites, 16 ont répondu de façon totalement satisfaisante en indiquant à l'unité près le nombre de visiteurs britanniques, 3 ont permis une estimation dans la mesure où leur réponse était du type « un quart » ou bien arrondie au millier, 3 ont cumulé une estimation et une confusion entre les îles anglo-normandes et le Royaume-Uni, et 7 n'ont pu être pris en compte faute de renseignements suffisamment précis.

Agrandir

Sources : capitaineries des ports de plaisance estimation ** estimation plus confusion anglo-normandes/Royaume Uni

Cependant cette focalisation appuyée par le document ci-dessus nous permet de relever quelques points intéressants :

- 2 têtes de pont Guernesey et surtout Cherbourg avec respectivement 7170 et 7748 visiteurs britanniques. Grâce à eux Cherbourg se situe au premier rang des ports de plaisance français pour l'accueil de visiteurs ;

- Ces deux ports sont suivis par Jersey (2427) et Saint-Vaast la Hougue (1976) qui, quoique recevant plus de trois fois moins de britanniques, se détachent tout de même nettement des autres sites. La petite ville de Saint-Vaast la Hougue est donc le deuxième port français pour l'accueil de plaisanciers britanniques, ce qui exprime un réel attachement pour cette région qui a été historiquement reliée à l'Angleterre, notamment à l'époque où royaume d'Angleterre et duché de Normandie formaient une entité politique transmanche ;

- Un foyer secondaire de fréquentation britannique est constitué par les ports situés entre Calais et Le Havre ;

- Les deux sites majeurs en fond du golfe normand breton ont en la matière des résultats très divergents. Saint-Malo, avec 1209 visiteurs anglais, bénéficie d'une notoriété nettement supérieure à celle de Granville qui n'en reçoit que le nombre étonnamment bas de 188 ;

- La confusion îles anglo-normandes/Royaume Uni pratiquée dans les données de la plupart des ports de la côte Nord de la Bretagne interdit de faire la part entre plaisanciers anglais et anglo-normands, ces derniers étant probablement les plus nombreux.

Annexe : Actualisation pour l'année 2002 des données sur les ports de plaisance de plus de 300 places du secteur Manche-Mer du Nord

Port

Capacité
Taux d'occupation des résidents permanents (%)
Liste d'attente
Projets d'extension
Accessibilité (en h/24h)
Visiteurs Bateaux
Rappel 2000
2002
Dunkerque (ports de plaisance publics : 2 bassins) Les Dauphins
685
60
100
100
214
5
oui (170)
non
Toute heure
2000
2072
0
Gravelines
350
100
100
oui
12
200
370
Calais
350
100
100
oui
6(été), 4(hiver)
1594
2000
Boulogne
330
95
10
non
Toute heure
2853
3668
Dieppe
450
100
200
non
Toute heure
3193
3491
St Valéry en Caux
600
100
non
non
5
532
700
Fécamp
650
100
15
non
Toute heure
2742
2977
Le Havre
1040
97
non
non
Toute heure
2637
3125
Deauville public
Port Deauville
350
900
98
80
120
oui
non
Variable
537
2000
394
1300
Dives
600
100
120
non
10
1091
890
Ouistreham
650
100
200
oui
Variable
1061 1330
Courseulles
750
100
20
non
12
800
820
St-Vaast
695
100
oui
12
3600
4500
Cherbourg
1356
100
100
oui
Toute heure
10600
12337
Diélette
410
100
99
non
Toute heure1
1116
1619
Guernesey (2 ports)
1772
100
oui
10600
11000
St-Hélier ( Jersey)
1100
100
6548
6741
Carteret
410
100
850
oui
10
1700
1800
Granville
1000
100
2200
oui (600)
12
5003
5320
St-Malo (2 ports)
225
1200
80
100
150
non
non
8
?
4085
4847
Dinard
476
100
950
oui
Variable
Pas de visiteurs
Pas de visiteurs
Lancieux
403
100
50
non
?
Pas de visiteurs
Pas de visiteurs
St-Briac
700
90
50
non
12
30
10
Dahouët
499
87
100
non
10
732
650
Binic
600
84
451
non
Coeff.>60
300
300(est.)
St-Quay
1000
100
non
non
Toute heure
4500
4242
Lézardieux
660
100
500
oui
Toute heure
3900
4100
Tréguier
305
86
48
non
Toute heure
2200
2116
Perros
720
90
non
non
8
2500
1276
669
Ploumanach
350
100
105
oui
16
Trébeurden
580
84
100 (-6m)
Oui (70)
De 8 à 12
3200
3600
Plougasnou
450
100
52
-
135
Aber Ildut
410
100
46
non
Toute heure
350
486

Sources : Capitaineries des ports de plaisance

>


Haut