19901990
 
L'implantation d'entreprises étrangères dans la zone transmanche
Auteur : Maud Lucas

La zone transmanche connaît depuis quelques années un essor dans l'accueil d'investisseurs à capitaux étrangers. Cette zone frontalière, baignée par une des mers les plus fréquentées du monde, semble rassembler beaucoup des critères recherchés par les investisseurs étrangers.

Sur une période de sept ans (1990-1997), la Picardie et la Haute-Normandie se classent parmi les cinq premières régions à forte implantation étrangère, ainsi plus de 35 % de leurs effectifs travaillent dans des filiales de groupes étrangers. Le Nord-Pas-de-Calais (29 %) suivi de près par les Pays de la Loire (27 %) et la Basse Normandie (22 %) se situent en dessous de la moyenne nationale. En Bretagne, l'implantation étrangère est la plus faible : seulement 16,3 % de ses effectifs industriels travaillent dans des entreprises étrangères. Il apparaît visiblement un gradient continental.
 
 

Agrandir


Haut