19901990
 
Evolution du nombre d'entreprises britanniques dans la Zone Transmanche (France)
(1990-1997)
Auteur : Catherine Ploux-Le Roch

Agrandir

 

La répartition des implantations britanniques, à l'échelle de la zone d'emploi, a permis de suivre finement l'évolution du phénomène. Ramenée au nombre d'entreprises totales de chaque zone d'emploi, la proportion d'entreprises britanniques est minime, mais elles méritent que l'on y porte attention dans le cadre d'études sur les liens entre les deux rives de la Manche. En effet, elles constituent le témoin d'une perméabilité économique de la zone transfrontalière. Leur nombre, quoique restreint, s'accroît réellement au cours des dernières années.

La Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais sont les régions où les implantations sont les plus nombreuses. Ce sont aussi celles où elles ont commencé le plus tôt. En 1997, ces deux régions concentrent les deux-tiers des entreprises.

La première entreprise d'outre-Manche s'est implantée en Picardie en 1976. Mais ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard que le phénomène a commencé à prendre de l'ampleur. Il est réellement sensible depuis le début des années 1990. En 1993, 22 entreprises se sont développées dans la Zone Transmanche, 25 autres l'année suivante, se répartissant le long du littoral de la Manche et le long des côtes atlantiques bretonnes.

1995 marque un échelon supplémentaire dans le nombre d'arrivées avec 42 établissements, 65 en ont fait autant en 1996 et au premier semestre 1997, 24 nouvelles avaient suivi le même processus.

Début 1997, elles étaient 233 dans la Zone Transmanche, soit trois-quarts des entreprises britanniques sur le territoire français.


Haut